anti depresseur

Peut-on utiliser le CBD comme anti-dépresseur ?

De plus en plus de personnes choisissent d’utiliser le CBD comme anti-dépresseur pour lutter contre la dépression et l’anxiété. D’un point de vue scientifique, cela n’est pas surprenant. Car le cannabidiol peut avoir de puissants effets anxiolytiques et antidépresseurs.

Cependant, des scientifiques spécialisés en neurobiologie ont mené assez de recherches sur le sujet. Ainsi, plusieurs échantillons ont été mis à l’épreuve par le biais de groupes de personnes ayant présenté des résultats satisfaisants.

À travers cet article, découvrez l’intérêt que vous aurez à utiliser le CBD comme anti-dépresseur ; en vue de lutter contre la dépression.

D’abord, pour commencer, rassurez-vous de savoir ce que nous désignons par le concept « dépression ».

Que signifie la dépression ?

Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), la dépression est une maladie grave caractérisée par une tristesse chronique ; une perte d’intérêts et de plaisir, de culpabilité, une faible estime de soi ; des troubles du sommeil et de l’appétit, une perte de concentration, et même une douleur accrue.

Dans cette partie, nous comprendrons la façon dont le CBD peut nous aider à réguler le travail du cerveau en influençant positivement le système nerveux, rétablissant ainsi la dépression dans le corps.

En effet, le CBD est un modulateur du système endocannabinoïde (ECS), c’est-à-dire le système maître, qui contrôle le travail des autres réseaux de notre corps, y compris les systèmes immunitaire et nerveux.

De ce point de vue, le système endocannabinoïde prend soin de l’équilibre de la communication entre les neurones. De même, il soutient la neurogenèse, améliore la plasticité de l’hippocampe dans le cerveau ; et régule également notre équilibre hormonal.

De plus, le CBD accorde son soutien à la neurogenèse. Car il stimule la production d’endocannabinoïdes dans le corps et bloque l’enzyme responsable de leur dégradation, afin que le corps puisse les utiliser pour les réparer plus longtemps sans aide extérieure.

huil-cbd

Utiliser le CBD comme anti-dépresseur pour la psychothérapie ?

En effet, le cannabidiol (CBD) peut être utilisé comme support de psychothérapie chez les personnes souffrant de dépression. Cependant, la plupart des thérapies comportementales reposent sur le message que les pensées et les souvenirs peuvent moduler. De même que les émotions et le comportement d’un patient. Ainsi, le soutien d’un psychologue est conçu pour aider à distinguer les pensées qui limitent la capacité du patient à penser de manière constructive.

En réalité, l’idée est d’apprendre à nommer vos émotions et à les regarder sans jugement de vos propres préjugés. Par exemple, celui qui pense qu’il ne mérite pas d’être aimé aura des pensées qui vont errer ; vers la recherche en soi. Mieux il aura des raisons pour lesquelles il ne devrait pas mériter l’amour.

Alors, la thérapie comportementale consiste à se remémorer des souvenirs positifs ainsi que les émotions positives ; chaque fois que vous pensez mal à vous-même. L’objectif est de « reprogrammer » votre cerveau pour avoir une pensée positive et développer une réponse correcte aux facteurs de stress émotionnels.

Conclusion

De tout ce qui précède, nous pouvons affirmer qu’il y a un grand intérêt à utiliser le CBD comme anti-dépresseur. Le problème est que les personnes souffrant de la dépression ont une plasticité limitée dans l’hippocampe ; (partie du cerveau qui traite les émotions, forme des souvenirs et maintient nos autres capacités cognitives).

Des études ont montré que les personnes ayant une faible neuroplasticité hippocampique sont plus susceptibles de souffrir de dépression chronique ; de problèmes de rappel de souvenirs et de pensées suicidaires.

Finalement, l’utilisation à long terme des produits CBD peut aider à augmenter cette plasticité ; et même à bloquer les souvenirs traumatiques associés aux émotions négatives chez les patients souffrant de dépression.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *